Cas pratique Facebook : Spontex

Spontex, la célèbre marque d’éponges se lance sur Facebook et ne fait pas semblant… Avec une belle mise en avant de leur présence sur le réseau directement sur la page d’accueil du site Spontex.fr, la marque fait, selon moi, des choix judicieux ! Jeu concours, mécanisme viral, contenus ludiques et exclusifs, animation et échanges directs avec les fans…

Aujourd’hui, plus de 100 000 internautes sont fans de Spontex sur Facebook ! Un résultat impressionnant obtenu 3 mois après la mise en ligne de cette page. Comment Spontex a créé cette communauté et comment la marque fidélise ses fans ? Explications.

Tout a commencé grâce à des contenus exclusifs proposés aux fans, à savoir la série de photos volées uniquement disponibles sur la Fan Page. Celles-ci mettent en scène le fameux petit hérisson, Ernie, que tout le monde connait.

Les fans peuvent les partager sur leurs profils très facilement… Le message de partage est le suivant : « JACUZZI, BONDAGE, MENAGE A TROIS… DECOUVREZ EN EXCLUSIVITE LES PHOTOS VOLEES ! »

Le viral basé sur l’humour marche fort, la marque n’a pas hésité à utiliser du vocabulaire choc pour attirer, un choix osé mais intéressant ! Ci-dessous, j’ai sélectionné une photo qui illustre bien ces propos.

Focus sur le jeu concours

Avec une mécanique imparable basée sur des instants gagnants, le jeu « Gratt’ Potes » est simple mais fun :

Devenez fan en cliquant sur J’aime, autorisez l’application à accéder à vos informations, choisissez de gratter des amis, prévenez-les qu’ils ont été gratté, partagez vos grattages sur votre profil et gagnez des lots sympas : votre poids en éponge, des peluches Ernie, des places de cinés et d’autres cadeaux…

Une application imaginée par TBWA/Paris.

Quelques screenshots du jeu :


Une animation efficace

Les animateurs de la page ont créé un véritable dialogue avec les membres : près de  10 000 « Like » et plus de 3000 commentaires depuis le 7 septembre 2010.

Quelques exemples d’échanges : de l’actu, des annonces chocs, des réponses décalées aux questions des fans, des messages d’incitations au partage… Tout y est !

EDIT : pour soutenir le jeu Facebook, lancement d’une vidéo plutôt décalée http://www.tbwa-paris.com/grattpotes/

COMMENTAIRES

commentaire(s)

Powered by Facebook Comments

14 commentaires sur “Cas pratique Facebook : Spontex

  1. Bonjour,

    Merci pour ce coup de projecteur sur une marque corporate qui joue avec son image de façon décalée et originale !!! Si ça pouvait donner des idées aux autres…. (!!!)

    Bonne continuation
    w

  2. Merci pour cette analyse d’un succès fulgurant sur FB. Il me semble que Spontex n’est pas présent sur Twitter. Est-ce délibéré?
    Peut-être qu’un autre succès est à suivre de près.

  3. Alors… Est-ce que cette campagne est pertinente… Il y a du pour et du contre… Au delà du fait qu’elle soit drôle par son côté débile totalement assumé, elle cible la fameuse ménagère de moins de 50 ans.

    Reste à savoir si cette dernière sera réceptive à ce genre d’humour.
    On peut s’interroger sur la capacité des ménagères de moins de 50 ans à se bidonner sur des jeux de mots dignes d’un adolescent boutonneux.

    Maintenant, la ménagère a changée… Les ménagères d’aujourd’hui sont plus jeunes. On voit de plus en plus de personnes qui, la quarantaine approchant, conservent un esprit ouvert à se genre de geekeries savoureuses.

    Au pire, si la ménagère passe à côté, ses enfants ne le louperont pas… Vu le temps qu’ils passent sur Facebook…

  4. Encore une fois, l’animation et la fourniture de contenus exclusifs aux fans d’une marque sur Facebook sont des préalables à un succès.
    On peut remarquer que Spontex a respecté les CGU de Facebook en créant un application comme support à leur concours (cf. le cas Kiabi)
    Ce qui est encore étonnant, c’est la fulgurance du succès de la page…. Après il reste à savoir si le nombre de fans ne va pas régresser avec la fin du concours. Là, nous verrons la force et le talent des CM.
    Merci pour cette analyse de cas.

  5. « Le viral basé sur l’humour marche fort »… Je dirai même plus : le viral basé sur de l’humour graveleux, les jeux de mots poussifs et le rire juvénile… marche fort.

    Si nous, travaillant dans le Web, faisons de Facebook un usage professionnel, Facebook reste bien souvent un loisir divertissant, où l’on aime les blagues potaches et décalées.
    Cf le succès des groupes aux titres improbables et aux nombres de fans tout aussi improbable…

    Si toi aussi tu rigoles tout(e) seul(e) en repensant à un truc (près de 600000 fans)

    Pour que l’âne de Shrek comptabilise plus de fans que Sarkozy (près de 540000 fans)

    … Et tant d’autres

  6. Bonne campagne pour lancer une page Facebook.
    Maintenant, on attend la suite, et voir comment cette page va (sur)vivre sur Facebook avec du nouveau contenu.

    Et oui, le lancement ne fait pas tout 😉

  7. Super beau lancement de la marque, original, drôle, décalé, qui sied parfaitement aux utilisateurs de Facebook.
    En effet, ce n’était pas évident de faire le rapprochement entre une marque d’éponges et un média social

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *