Dossier : E-commerce de demain

A l’occasion du Forum ecommerce 2008 du Benchmark Group, des acteurs du ecommerce, Alapage, PriceMinister, MisterGoodDeal, Redcats et la Fevad ont échangé sur la vente en ligne.

Un point sur les nouvelles pratiques et sur l’avenir du e-commerce. Un dossier JDN.

ecommerce logo

Ce qu’il faut retenir :

– Le e-commerce ne cesse d’attirer de nouveau consommateurs.

– Ces derniers temps, l’offre des marchands n’a cessé de se développer, de s’étoffer et de s’enrichir de services complémentaires. « Prix, choix et services sont indispensables »

– « Le e-commerce est voué à être multi-spécialiste ou généraliste » (PDG de PriceMinister). Selon lui, certains marchands en ligne se sont un peu emballés sur les bienfaits de la spécialisation. Aujourd’hui, il observe que le marché se rationalise.

– Le mobile, c’est l’avenir ? Si tous les acteurs du marketing et autres publicitaires l’ont déjà bien intégré, les contours de la problématique sont moins bien définis en ce qui concerne le e-commerce.

– Marc Lolivier, délégué général de la Fevad, assure pourtant que les e-marchands s’y intéressent de très près : « avec 40 millions d’abonnés mobiles, le potentiel de développement du m-commerce est très important ».

– Fabrice Berger Duquene, responsable du développement Web chez Redcats, a la même analyse du phénomène. « Le mobile, on y croit en ce qui concerne le service, ça marche très bien par exemple chez La Redoute, pour confirmer l’arrivée des colis en points relais. Mais tant qu’il sera toujours aussi compliqué de surfer sur le Net avec les téléphones… ça n’ira pas plus loin ».

– Face à la concurrence accrue sur la Toile, les boutiques en ligne se doivent d’innover en permanence, tant d’un point de vue ergonomique que commercial. Diverses formes sont à envisager pour permettre à l’internaute, dans une certaine mesure, de personnaliser son achat en ligne.

– Autre moyen assez logique de faire augmenter le panier de l’internaute : l’inciter à acheter des produits et services complémentaires. Pour arriver à ses fins, il faut veiller à proposer les bons produits, au bon moment.

– Le meilleur moyen d’éviter l’abandon de panier est de rendre le processus d’achat le plus rapide et intuitif possible. Pour cela, rien de mieux qu’un formulaire dynamique, où la mise à jour du panier se fait de manière automatique et instantanée.

Plan du dossier :

Quel tournant prend le e-commerce ?
De l’importance du prix
Diversification ou spécialisation
Le mobile comme avenir

Innover pour augmenter ses ventes
Personnaliser les offres produits
Favoriser l’achat complémentaire
Fluidifier la commande

Les offensives des enseignes de distribution
Le Web en électron libre ?
Quelle logistique adopter ?
Web et réseaux : qui profite de qui ?

COMMENTAIRES

commentaire(s)

Powered by Facebook Comments