Le Tour de France de Twitter : Louis Seret de Orléans

1. Bonjour Louis, peux-tu te présenter rapidement ?

Louis Seret, je suis étudiant en Lettres Modernes à l’Université d’Orléans. Je suis un passionné du web, plus particulièrement sur les nouveaux moyens de diffusion de l’information et les innovations des médias « traditionnel » sur le net. J’ai aussi une grande passion pour le polar et la musique.

Sur le web, je contribue sur Locita. Avec des amis, nous avons monté Le Stupéfiant, un webzine où on traite de l’actualité culturelle dans un registre qui nous est propre.

2. Est-ce que ta région est fortement représentée sur Twitter ?

Malheureusement, Orléans est peu représenté sur Twitter. Peu d’Orléanais sont présents mais dans ceux que je pourrais citer, il y a @mguichard journaliste à LibéOrléans, ou encore @correiacindy la rédactrice en chef de Le Stupéfiant.
Nous allons tenter d’organiser un Twapéro pour fédérer les Orléanais autour du média social. Cela permettra peut-être d’agrandir un peu la communauté et lui donné une réelle identité.

3. Pourquoi avoir créé un compte Twitter ?

J’ai créé mon compte Twitter @mratchoum fin septembre 2009. C’est par curiosité que j’ai rejoint la plate-forme après les évènements en Iran. Au départ, je voulais avoir la possibilité de m’informer de façon instantanée. Ne prenant que très peu la parole et n’ayant pas de ligne éditoriale, je me suis désintéressé. j’ai repris les choses en main en novembre 2010 avec la volonté de parler des médias, des médias sociaux et de ma passion naissante pour le web et les renouveaux de la presse. Je parle plus en détail de ma rencontre avec Twitter sur mon blog.

A la création de mon compte, j’ai suivi @Kriisiis que j’ai rencontré il y a longtemps et qui m’a permis, par l’intermédiaire de son blog, de comprendre un peu mieux le fonctionnement de la plate-forme de microblogging. @Woodgate était le second.

4. Comment utilises-tu Twitter ?

J’utilise Twitter à peu près cinq à six heures par jour. Je lis une très grande quantité d’articles sur tous mes domaines d’intérêt. Personnellement, j’aime beaucoup Seesmic parce que l’application est très complète et assez intuitive. Je suis rarement sur le site de Twitter. Lorsque je ne suis pas devant mon ordinateur, c’est mon Blackberry qui prend le relais.

5. Que fais-tu sur Twitter ?

Mon compte principale est le seul actif pour le moment. J’ai un autre compte que je garde en standby pour le moment dans un but plus « professionnel » pour mes projets futurs (c’est encore secret pour le moment).

6. Quel est le gros avantage de Twitter pour toi ? Et l’inconvénient ?

La rapidité est sans aucun doute le plus gros avantage de Twitter. L’échange d’information se fait à une vitesse folle et l’autre bout du monde n’est qu’à un tweet. L’intéractivité avec les autres usagers est une donné importante du média, mais pour ce faire il faut être vu et lu, or les débuts sont très difficiles. On peut rapidement avoir l’impression de parler à un mur. C’est sans doute le plus gros inconvénient, la solitude des débuts.

7. Un conseil ou une astuce pour les nouveaux utilisateurs du réseau ?

Si j’avais un conseil à donner, ce serait d’être patient. Mais, il faut aussi rejoindre Twitter avec une réelle volonté de parler de quelques choses de précis. Avant la création, il faut savoir ce que sera notre ligne éditoriale. La plate-forme est un média social, donc on peut y parler de sa vie, mais pas uniquement. Le partage est une grande part de Twitter. On peut partager son avis ou son expérience à propos d’un article, d’un produit, d’une émission, etc. Twitter permet de prendre la parole, faisons-le.

8. Si tu devais garder 3 following, lesquels choisirais-tu ?

Si je ne devais garder que trois followings… Le choix est difficile… Je pense à @matthieublanco, pour ces petites news du web à la fois pertinentes et amusantes, et aussi parce qu’il vient chez moi régulièrement par l’intermédiaire de mon ordinateur avec la Revue Tech’. Je crois que @TonioP serait lui aussi de la partie. Il possède un blog intéressant sur le « web » que j’invite à lire. Enfin, @jnchaintreuil sera aussi présent. Nous partageons tous les deux une grande affection pour le polar et autres romans qui produisent des sueurs froides aux lecteurs. Mais je ne vois pas comment je pourrais en garder que trois, beaucoup d’autres auraient leur place dans cette liste.

9. Tu rêves d’avoir un nouveau follower, de qui s’agit-il ?

J’aimerais que @DavidBlue me suive, juste pour l’honneur d’avoir dans mes contacts un acteur que j’aime beaucoup.

10. Pour terminer, quel message tweeté récemment mettrais-tu en avant ?

Je pense que ce tweet représente ce dont je suis le plus enthousiaste. Notre webzine culturel est un véritable défi, puisqu’il n’est pas facile de se faire une place dans ce domaine sur le web. Mais nous persévérerons jusqu’à ce que mort s’en suive.

Merci Louis pour toutes ces précisions et à bientôt !
Rendez-vous dans quelques heures pour une nouvelle étape de ce Tour de France de Twitter.
Et pour revoir les précédentes étapes du Twitour, ça se passe par ici : Le Tour de France de Twitter