Outil : fin de la beta pour mention, lancement de l’application collaborative de veille

Depuis plusieurs mois, j’utilise mention pour ma veille sur les médias sociaux, un très bon outil que je vous recommande vivement.

En plus, après une période de 5 mois de test en version Béta pendant laquelle les 25000 béta-testeurs ont fait leurs suggestions, mention lance officiellement son application.

mention, l’intérêt de l’outil

Grâce à mention, vous avez la possibilité, à partir d’un système d’alertes, d’être notifié en temps réel de ce qui se dit d’un nom, d’une marque ou de ses concurrents sur le web et sur les réseaux sociaux. Des millions de sources sont surveillées : sites d’actualité, blogs, forums, vidéos, images… ou encore Facebook et Twitter.

Concrètement, vous connectez vos comptes Facebook et Twitter, vous créez des alertes, vous recevez des informations, vous réagissez à ces informations, vous partagez vos réactions sur les réseaux, vous les commentez…

mention, des explications en vidéo

Image de prévisualisation YouTube

mention, ses points forts

  • Une remontée d’informations de qualité grâce à une technologie « anti-bruit ».
  • Des fonctionnalités pensées pour les pros, statistiques et export de données.
  • Un partage des alertes pour une utilisation en mode collaboratif.

Edouard de La Jonquière, CEO de mention, précise :

Avec mention, il est possible de réagir instantanément à n’importe quelle mention sans avoir à quitter l’application. Après avoir connecté ses comptes Twitter et Facebook, l’utilisateur peut partager, retwitter, commenter et assigner des tâches à son équipe, tout ça en un seul clic.

mention prend tout son sens dans le cadre d’une utilisation collective : créer une alerte, la partager, assigner des tâches et suivre les actions de chacun des membres de l’équipe pour animer sa communauté, c’est ainsi que nous avons pensé Mention.

mention, les enseignements de la beta en une infographie

Vous souhaitez utiliser mention ?

L’outil est aujourd’hui disponible sur le web (application web, chrome, et affichage optimisé sur iPad), en application desktop (PC, Mac et Linux) ainsi qu’en version mobile (iPhone et Android).

Sachez que la version de base est gratuite, elle permet de recevoir 500 mentions par mois, ce qui est déjà pas mal. Pour les entreprises et agences, il existe une version payante (15,90 euros/mois) qui donne accès à 50 000 mentions par mois, un historique illimité ainsi qu’à un module de statistiques et d’export de données. Enfin, une version Team à 79 euros/mois permet de travailler en équipe sur l’outil.

Rendez-vous sur mention.net pour vous créer un compte, suivez également mention sur les réseaux, Facebook et Twitter.

Camille Jourdain

Social Media Manager chez 909c, éditeur de la solution de Social Media Management Over-Graph. Formateur en Licence et Master. Auteur du livre "Tout savoir sur... Twitter - C'est bon pour le business !".

Articles recommandés

4 réponses à “Outil : fin de la beta pour mention, lancement de l’application collaborative de veille

  1. Minini dit :

    Merci pour cet article fort intéressant !
    Je file de ce pas sûr mention.net.
    Minini

  2. Nicolas dit :

    Hello,
    Cool mention. Mais la limitation de 500 mentions par mois est très vite atteinte. AU-delà, plus d’accès à l’appli. Tu connais un moyen pour augmenter cette « jauge » de mention ?
    Thx

  3. Bonjour.
    @Nicolas : tu peux utiliser un lien d’affiliation pour dépasser cette limite. Tu cliques sur l’enveloppe en haut à gauche du rouage dans le menu principal et tu trouveras un lien réduit (Use your invitation link) pour inviter des amis. A chaque nouveau filleul, tu récupères 100 mentions gratuites.
    Un placement pertinent te permet d’arriver facilement à un quota intéressant. Nous en sommes à 5 450 actuellement voir http://bit.ly/H1ak4G

  4. Bonjour,

    Merci, a priori, c’est vachement bien.
    :)

COMMENTAIRES