Le Live Retail, tendance phare de la Paris Retail Week, vue par Twitter et Facebook

Cette semaine se déroule un événement phare pour le digital et le commerce: la Paris Retail Week.  A l’occasion de sa 3ème édition regroupant deux salons, E-commerce Paris et Digital(in)Store, il fait la part belle à une tendance forte : le Live Retail.

600 sociétés sont représentées, des startups ou des grandes enseignes, et au total 30 000 professionnels sont présents cette année, avec au programme : des conférences, du networking, des innovations, des tendances, du business…

Commençons avec quelques mots sur cette fameuse tendance « Live Retail ». Aujourd’hui, le consommateur et les marques nouent une nouvelle relation pour aboutir à un commerce authentique et humain, adapté en temps réel et basé sur l’expérience de marque.  Je vous invite à consulter l’infographie réalisée à ce sujet pour l’événement, mettant en scène les résultats d’une étude OpinionWay. Plusieurs points importants y sont mentionnés, notamment l’arrivée d’un super modèle combinant le on et le off-line. Nous en reparlerons dans un prochain article…


En 2017, le Live est partout et d’abord dans la communication Social Media des marques, retailers ou non, sur Facebook Live, Twitter, Snapchat. J’en parlais hier sur ce blog avec la présentation d’un livre écrit par des experts à ce sujet.

On peut dire que le retail se renouvelle constamment et s’adapte grâce à la data. Celle-ci permet de connaître de mieux en mieux les consommateurs et de s’adresser à eux de façon personnalisée, en tant qu’individu, à tous les moments de la journée, notamment sur mobile et sur les réseaux sociaux. A l’occasion de la Paris Retail Week, des représentants des principaux réseaux sociaux ont présenté les différentes tendances associées au retail vis à vis de leur plateforme.

Twitter, le mobile, la réactivité et le Retail : #Twitter4Retail 

David Sourenian, Head of Marketing Insights & Analytics chez Twitter, s’est intéressé au retail et a présenté la nouvelle étude réalisée par Twitter et Harris Interactive. Son objectif : comprendre les habitudes d’achat et les attentes des acheteurs français. Que faut-il retenir de cette étude ? D’abord, retenons l’importance du mobile pour le retail. 40% des utilisateurs de Twitter effectuent des achats sur leur smartphone tous les mois. Ils l’utilisent aussi en magasin pour comparer les prix, prendre des photos ou encore utiliser une carte de fidélité.

Ensuite, les utilisateurs de Twitter ont plus de pouvoir d’achat que la moyenne. Ce sont des acheteurs matures en termes de shopping en ligne, plus spécifiquement sur mobile. Ils sont plus susceptibles d’utiliser des applications de shopping et de payer avec leur smartphone. Ils recherchent beaucoup d’informations avant d’acheter et ont une forte capacité d’influence.

Quelles sont les attentes vis à vis des marques ? Ils s’attendent à de la personnalisation, des informations utiles et surtout des offres. 61% aimeraient avoir accès à des promotions et 54% aimeraient participer à des concours organisés par les marques. Ils aimeraient aussi avoir un accès privilégié aux marques et un service client réactif de la part des marques. 80% pensent qu’il est important que les marques soient réactives s’ils ont besoin de les contacter. Autre chiffre à ce sujet : 54% aimeraient contacter les marques sur Twitter pour engager avec elles ou poser des questions sur un produit qu’ils prévoient d’acheter. Enfin, ils attendent de la valeur de la part de la communauté, pouvoir échanger avec d’autres acheteurs. 56% aimeraient voir des tweets venant d’utilisateurs partageant leur expérience par rapport à un produit acheté et 53% aimeraient poser des questions à d’autres utilisateurs avant d’acheter.

Regardez le Live de la conférence sur Periscope.

Facebook, l’immédiateté, l’expression et l’immersion au coeur du Retail

Mona Rousefid, Partner Manager chez Facebook, a mis en avant les nouvelles tendances qui façonnent les comportements des consommateurs sur mobile. 3 tendances autour de la révolution mobile ont été identifiées: une communication immédiate, expressive et immersive.

Une communication immédiate : les smartphones donnent un accès privilégié à l’instantanéité. En moyenne, nous consultons 100 fois notre smartphone chaque jour. Les messageries, comme Messenger, ont été créées pour échanger avec les entreprises. Il faut dire que les opportunités liées aux messageries sont extrêmement vastes et Facebook travaille pour ajouter régulièrement de nouvelles fonctionnalités. Après la révolution mobile que nous vivons actuellement, nous assisterons à la révolution de la messagerie selon Facebook. Le réseau social imagine d’ailleurs en ce moment le futur de la messagerie.

Une communication expressive : c’est à dire une communication visuelle. Elle est possible grâce au mobile, aux smartphones et à leurs capteurs photos. L’image plaît énormément et les mobiles se sont adaptés au fil du temps. Facebook nous parle de technologie mais aussi de science. Selon leurs études, il suffit de voir une image pendant 13 millisecondes pour l’identifier. Le cerveau humain traite les images 60 000 fois plus vite que les mots. Le visuel plaît, d’un point de vue technologique mais également humain. La plateforme au coeur cette évolution, 100% mobile, c’est bien sûr Instagram, avec 80% de l’écran entièrement dédié aux photos et vidéos.

Une communication immersive : selon Facebook, le futur de la communication sera dans la vidéo et la réalité virtuelle. Le nombre de vues au format vidéo sur mobile a connu une croissance de 616% en 3 ans et 45% de l’ensemble des vues des vidéos se fait maintenant sur mobile. Nos comportements changent, nos envies évoluent… En 2020, 75% du trafic mobile se fera par la vidéo. Attention : créer des expériences riches, en vidéo ou en VR, n’a aucune valeur si elles ne sont pas vues et partagées aux utilisateurs. Nous aurons toujours 24 heures dans une journée. Notre capacité à consommer le contenu n’augmentera pas aussi rapidement que la création de contenu.

Regardez le Live de la conférence sur Periscope.

Pierre Cavillon, Account Manager chez Facebook, a ensuite parlé du futur du retail et des applications pour les entreprises. Le retail physique est encore dominant. Seulement 10% des ventes se fait sur le digital et la moitié des ventes en magasin est influencée par le digital. Le mobile est utilisé pour acheter, notamment par les millenials (69%), qui sont désormais les clients les plus nombreux des retailers. Il est donc essentiel de suivre de très près ce qu’ils font, ils commencent leur parcours d’achat sur mobile et le finissent aussi sur mobile. Les retailers doivent impérativement avoir une stratégie mobile…

La suite prochainement avec notamment un focus sur le phygital, c’est à dire la convergence entre le digital et le commerce physique. Au coeur de cette tendance « Live Retail », on assiste à l’arrivée d’un super modèle combinant le on et le offline…

COMMENTAIRES

commentaire(s)

Powered by Facebook Comments