Des IA et des Hommes: Quelles perspectives pour chacun?

Hier, j’ai eu la chance d’assister aux conférences de l’USI, un événement exceptionnel organisé par Octo Technology au Carrousel du Louvre. USI explore, challenge et questionne les grands enjeux de notre avenir numérique, à plusieurs niveaux : des technologies et de l’innovation, de la prospective, de l’inspiration et du management. J’en profite pour remercier les organisateurs, ainsi que Annie Lichtner de My Digital Week et La Brigade Du Web, pour l’invitation.

Parmi les intervenants, citons Marc Raibert, fondateur de Boston Dynamics, avec Spot, son robot-chien, qui apparaissait pour la première fois en France, ou Sir Ken Robinson, expert en éducation et à l’origine de l’une des conférences TED les plus vues… mais l’intervention qui m’a le plus marquée est certainement la table ronde sur l’Intelligence Artificielle avec Cédric Villani, le mathématicien et homme politique français, Yann Lecun, le Directeur IA chez Facebook et Joëlle Pineau, une chercheuse canadienne. C’est pourquoi j’ai décidé de vous proposer un résumé sur ce blog.

10 phrases clés de la table ronde « Des IA et des Hommes : Quelles perspectives pour chacun ? »

Les secteurs techniques, c’est à dire les domaines d’applications de l’Intelligence Artificielle, sont les plus avancés dans cette révolution. Nous parlons de la vision par ordinateur, du traitement de la langue et de la synthèse de la parole. Yann Lecun

Les applications pratiques pour la société sont également impactées: il s’agit bien sûr des transports, avec l’assistance à la conduite et les voitures autonomes, ou encore de la médecine, de l’énergie et de la gestion des villes. Yann Lecun

Le secteur de l’éducation est primordial mais il existe un fort différentiel entre ce qu’on espère et ce qu’on sait faire en Intelligence Artificielle dans ce domaine. Régulièrement, on espère qu’un nouvelle technique fera des miracles mais les expérimentations sont difficiles. Cédric Villani

L’accessibilité aux technologies est un premier défi. Il faut intervenir au niveau de l’éducation. Nous devons proposer des formations dans nos universités, nos écoles, y compris sur un mode plus expérimental car les experts discutent pendant des années et des années et le temps manque. Cédric Villani

Il y aura un travail à faire pour réussir à garder en France, les chercheurs et chercheuses français en Intelligence Artificielle, afin qu’ils forment les étudiants de demain dans ce domaine. Cédric Villani

Est-ce que les GAFA phagocytent toutes les compétences de l’Intelligence Artificielle ? Les jeunes chercheurs en Intelligence Artificielle ont des perspectives de carrière en France grâce à la création de laboratoire comme celui de Facebook à Paris. Yann Lecun

Le plus grand frein à la dissémination de l’IA sera le temps d’apprentissage de cette technologie, pas la technologie elle même. L’important est d’avoir une approche rationnelle sur les avantages et inconvénients de l’Intelligence Artificielle. Ne pas avoir une vue proche de la science fiction… Yann Lecun

L’Intelligence Artificielle va créer plus d’emplois que l’inverse malgré la période de disruption pendant laquelle les personnes seront formées. A terme, l’IA va conduire à une augmentation de la productivité. Yann Lecun

Au sujet de l’Intelligence Artificielle et des questions de productivité, l’Europe prend plus de risques à ne pas y aller qu’à y aller ! Mais nous devons y aller en réfléchissant, en observant, en expérimentant et en analysant. Cédric Villani

Devons-nous être optimistes ou pessimistes face à l’Intelligence Artificielle ? La question est posée ! Le pire des dangers serait un problème de communication qui entraînerait une perte de confiance vis à vis de l’IA et rendrait le dialogue impossible. Cédric Villani

COMMENTAIRES

commentaire(s)

Powered by Facebook Comments