Nous entendons tous parler de l’Open Graph de Facebook mais son intérêt reste flou pour le grand public et pour les marques. La force du réseau est aujourd’hui incontestable avec plus de 700 millions d’utilisateurs et grâce à l’Open Graph, il compte « exploiter » ces utilisateurs et leurs informations associées, comment ? Quels sont les intérêts pour les internautes ? Pour les marques ?

Résumons le concept Open Graph en 10 points :

  1. L’Open Graph ambitionne de centraliser toutes les activités des internautes sur le web en y donnant du sens
  2. Facebook veut améliorer la structuration des données à travers le web grâce aux technologies sémantiques
  3. L’Open Graph succède au Social Graph et créé des interconnexions entre des personnes et des contenus
  4. Facebook met à disposition le protocole Open Graph qui permet d’optimiser les éléments des pages d’un site
  5. Les widgets Facebook disponibles s’intègrent très simplement sur tous les types de sites
  6. Facebook souhaite agréger les activités numériques des millions d’internautes inscrits sur sa plate-forme
  7. Le réseau monétise son service et vends les profils des utilisateurs aux marques
  8. Les marques utilisent l’Open Graph pour augmenter leurs visibilité sur le réseau et exploiter l’énorme cible potentielle
  9. Les internautes profitent de l’Open Graph pour emporter leurs informations « sociales » sur d’autres sites
  10. Facebook gagne son paris avec les boutons « Like » qui se multiplient à travers le Web

Mark Zuckerberg parle de l’Open Graph :

Pour illustrer l’Open Graph, le fondateur de Facebook prend l’exemple suivant :  « si vous « aimez » un groupe sur le site Pandora (fournisseur de musique/webradio aux USA), cette information peut devenir un élément du Graph de façon à ce que la prochaine fois que vous visitiez un site dédié aux concerts, il soit capable de vous dire quand le groupe que vous aimez viendra près de chez vous ».

Pour en savoir plus, je vous invite à lire cette présentation et à me contacter pour toutes questions.

Une présentation de l’Open Graph par Up 2 Social :