Le Tour de France de Twitter : Simon Robic de Nantes

Suite du Tour de France de Twitter en Loire-Atlantique avec un Nantais, Simon Robic. Nantes est plutôt bien représentée sur Twitter mais je me suis naturellement tourné vers lui pour cette 5ème étape puisque je le connais depuis pas mal de temps.

Je reçois donc Simon qui est Consultant et Trafic Manager chez Human Connect, Bloggeur également sur Simonrobic.com/blog et il vient tout juste de lancer Westcoa.st, un blog collaboratif qui parle de l’actualité web et high-tech, vue de l’ouest, avec ses camarades Benjamin Romei et Antoine Dupin.

Très actif sur Twitter, il partage avec nous ses coups de cœur nantais et présente son activité sur le réseau…

EDIT : hashtag dédié au Tour de France de Twitter : #twitour

1. Bonjour Simon, peux-tu te présenter rapidement ?

Je m’appelle Simon Robic, j’ai 23 ans, je suis actuellement Traffic Manager chez Human Connect, entreprise de conseil, de formation et d’édition de solutions web collaboratives, à Nantes. Je suis passionné par les usages, la mobilité et essaie de mettre en avant l’effervescence autour des nouvelles technologies que l’on connait à Nantes à travers mon blog, SimonRobic.com et de mon émission de radio MyWebGeneration, que je co-anime depuis plusieurs mois avec mes comparses Mathieu le Gac et Romain Saillet, sur Prun’, radio nantaise. Enfin, je suis le président de l’association Les Blogueurs de l’Ouest, qui organise régulièrement des événements pour les blogueurs de la région.

2. Est-ce que ta région est fortement représentée sur Twitter ?

Nantes est très active dans les nouvelles technologies : on y dispose d’un vivier hallucinant de startups et de projets innovants. Du coup, par la force des choses, beaucoup de nantais sont sur Twitter. Si je devais conseiller 3 comptes, je dirai @atlantic2 pour les actus web, @nantesfr pour les actus de la ville et (pour tricher) Twitternantes.com qui permet de suivre tout ce qui se passe à propos de Nantes sur Twitter. Enfin, à Nantes, tous les derniers vendredi du mois sont organisés les « meet friday », dont l’objectif est de transposer les follow friday dans la « vraie » vie, à chaque fois dans un resto différent. C’est @lecairn qui en est à l’origine.

3. Pourquoi avoir créé un compte Twitter ?

J’ai créé @SimonRobic il y a plus de 4 ans désormais, en février 2007 : autant te dire que peu de français y étaient à l’époque. J’ai commencé par suivre l’équipe d’early adopters de l’époque, qui bloguaient encore beaucoup, et dont je lisais les blogs. Il me semble que le premier compte que j’ai suivi est celui de @ourielohayon. Je n’avais pas de but ou d’objectif particulier à l’époque, et je ne n’en ai pas plus aujourd’hui.

J’ai par la suite créé des comptes pour mes différents projets, et je suis en charge (entre autre) de l’animation de @human_connect pour mon employeur aujourd’hui.

4. Comment utilises-tu Twitter ?

Tout dépend si l’on parle de mon utilisation perso ou pro. Dans les deux cas, j’utilise le même outil : Seesmic en version desktop, web ou mobile en fonction de l’endroit où je suis, et de la machine que j’utilise. Je le garde toujours ouvert dans un coin.
Pour mon utilisation perso, donc, je publie ce à quoi je pense, ce qu’il se passe à Nantes, ou relaie des infos qui m’intéressent.
Pour mon utilisation pro, nous voulons faire de notre compte un outil utile à nos clients, prospects, partenaires, ou à notre environnement. Nous faisons beaucoup de veille partagée, et nous aiguillons les utilisateurs de Twitter vers des réponses ou des ressources en fonction de leurs besoins relatifs à nos métiers (réseaux sociaux d’entreprise, elearning, innovation participative, conseil, knowledge management, mind mapping…).

5. Que fais-tu sur Twitter ?

Je gère au moins 4 comptes au quotidien : @SimonRobic, perso, @Human_Connect et @HumanMapping, pro, et @simon_private, un compte fermé, où je ne diffuse des messages qu’à de proches amis.

6. Quel est le gros avantage de Twitter pour toi ? Et l’inconvénient

L’avantage est la réactivité et la concision des messages. On va à l’essentiel. L’inconvénient est qu’il devient rapidement chronophage, et il faut trouver les bons mécanismes pour rester productif 😉

7. Un conseil ou une astuce pour les nouveaux utilisateurs du réseau ?

Je suis personnellement content de Seesmic, qui permet de gérer plein d’autres choses que Twitter, comme les réseaux que nous développons par exemple : utilisez Human Community dans Seesmic Dekstop, maintenant je pense qu’il ne faut pas hésiter à en tester beaucoup, à choisir celui qui nous correspond le mieux.

Pour les bonnes pratiques, je dirai que lorsqu’on débute, il vaut mieux être lecteur que de vouloir à tout prix s’inclure dans une quelconque communauté. Finalement, avec un peu de recul, je dirais que Twitter est relativement « fermé », et que le système d’abonnement (followers/following) fait que l’on est habitué à lire régulièrement les mêmes personnes, et une entrée trop brutale peut être mal interprétée.

8. Si tu devais garder 3 following, lesquels choisirais-tu ?

Je follow beaucoup trop d’amis sur Twitter, donc le choix est compliqué… Impossible de faire un choix si restrictif ! 😀

9. Tu rêves d’avoir un nouveau follower, de qui s’agit-il ?

J’étais très heureux quand Jean-Marc Ayrault, Maire de Nantes, m’a suivi sur Twitter. Ça m’a permis de le rencontrer quelques semaines plus tard pour faire une vidéo : rencontre avec Jean Marc Ayrault

Maintenant je dirais qu’être suivi par un « grand » du web français voudrait dire que mes projets ou mon contenu l’intéresse, ce qui serait flatteur. Mais comme je te l’ai dit, je n’ai pas de stratégie particulière sur Twitter, donc si ça doit arriver, ça arrivera 😉

10. Pour terminer, quel message tweeté cette semaine mettrais-tu en avant ?

J’aime bien cette photo, et surtout la citation de Stiegler qui est dessus et qui servait d’introduction à la conférence de Frédéric Vasse (M. OpenData de la ville de Nantes) : http://twitter.com/#!/SimonRobic/status/61358636143886336

Merci Simon et à bientôt sur le réseau.

Rendez-vous demain pour une nouvelle étape de ce Tour de France de Twitter.

COMMENTAIRES

commentaire(s)

Powered by Facebook Comments