NOWorkeuse, qui es-tu? Interview de Sandra Scannella de F collective

En tant que membre du hub media de NOW Coworking à Lille, je réalise des interviews de professionnels travaillant dans ce magnifique espace de coworking et faisant partie de ce groupe « d’influenceurs » nordistes. Ces derniers viennent d’horizons très variées mais ils ont tous un point commun : le Digital. Certains ont une activité dans la Communication, le Marketing, le Social Media, d’autres entreprennent et créent leur startup, il y a aussi beaucoup de passionnés qui publient sur les réseaux sociaux à propos de différentes thématiques, lifestyle, déco, food.

A travers cette série d’interviews, nous allons donc nous intéresser à ces NOWorkers et NOWorkeuses qui vont nous parler de leurs activités. Aujourd’hui, je vous propose de faire plus ample connaissance avec une personne qui vient de rejoindre le hub media: Sandra Scannella. Fondatrice du réseau F collective et créatrice d’un podcast sur l’entreprenariat au féminin, Sandra a très gentiment accepté de répondre à mes questions.

  • Bonjour Sandra, d’abord merci de participer à cette série d’interviews et bienvenue chez NOW Coworking. Peux-tu nous parler de ton parcours professionnel et te présenter en quelques mots pour ceux qui ne te connaissent pas encore ?

Bonjour Camille, merci à toi surtout de t’intéresser à mon parcours. Pour me présenter rapidement, j’aime à dire que je suis une Grenobloise de racines, Parisienne de passage et Lilloise de coeur. Je suis arrivée il y a deux ans maintenant et je dois dire que je m’y plaît beaucoup. Lille est une ville très dynamique surtout dans le secteur entrepreneurial et c’est vraiment motivant. Concernant mon parcours professionnel, c’est compliqué pour moi de le définir car il s’apparente aux montagnes russes. J’ai beaucoup changé d’entreprise et de poste. J’adore me lancer de nouveaux challenges mais je me lasse très rapidement quand je ne suis pas animée par ce que je fais au quotidien.

J’ai donc travaillé presque 10 ans à Paris pour de belles marques, je me suis essayée à différents métiers… mais le problème de ne jamais se poser sur ses réelles envies c’est que ça te rattrape
forcément un jour. Moi, ça a été à 30 ans que j’ai tout remis en question. Je suis partie 4 jours seule pour faire le point et réfléchir à mes envies. A mon retour, mes décisions étaient prises : je quittais mon confortable CDI, je quittais Paris, je me lançais dans l’entrepreneuriat et surtout je trouvais le sens que je cherchais tant : travailler pour la cause féminine. J’ai oublié de te dire que je suis aussi une jeune maman (oui c’est un détail mais qui compte beaucoup dans le quotidien)

  • Le sujet des femmes entrepreneuses revient régulièrement cette année, j’en ai d’ailleurs parlé dans un article récemment, et c’est un sujet qui te touche particulièrement.
    Tu as créé F collective, la « power place » des entrepreneuses Françaises. Comment as-tu créé cette communauté et à quoi sert ce réseau ?

Oui, c’est un sujet qui m’anime profondément. Je ne veux pas rentrer dans des discours ultra-féministes mais je ressens au plus profond de moi de la compassion pour toutes les femmes et encore plus celles qui sont et maman et à leur compte. Je l’ai vécu cette année et… c’était chaud !!!
Avec F collective, je me suis donc donnée pour mission de rassembler ces femmes et de les aider à leur faire prendre conscience de leurs forces pour mener à bien leurs projets. J’ai un podcast pour les inspirer et j’organise des évènements pour les motiver et leur donner des outils pour leur business.

Aussi, pour info, je suis en train de créer un « Business Club » pour les femmes cheffes d’entreprises qui souhaitent agrandir leur réseau, faire évoluer leur entreprise et qui sont en recherche de croissance. L’idée et qu’elles puissent se retrouver régulièrement afin d’échanger sur leurs problématiques (et ainsi se sentir moins seules), se recommander tout en leur proposant des outils utiles pour leur position de leader.

  • Le format podcast, par sa facilité d’accès et sa capacité à engager, correspond à une tendance forte du moment. Les marques s’y mettent notamment pour fidéliser leurs clients via l’audio. Tu as lancé ton propre podcast avec F Collective, peux-tu nous expliquer ce choix et nous parler des derniers épisodes ?

La création du podcast s’est faite de façon naturelle. A l’époque (en 2018), dans le cadre de la création de mon business, je rencontrais beaucoup d’entrepreneures pour m’inspirer de leur parcours et surtout prendre les bons conseils. Je trouvais ces discussions passionnantes et me suis dit que si c’était intéressant pour moi, ça pourrait l’être pour d’autres personnes. Et comme j’étais déjà (très) consommatrice de podcast, l’idée m’est venue naturellement d’enregistrer ces rdv et elles ont toutes joué le jeu.

Comme tu le dis, le podcast est un super média de proximité, il invite les auditeurs à passer un moment intime comme s’ils écoutaient des secrets divulgués qu’à celui qui écoute. Ce étant le cas spécialement sur mon podcast c’est un format spécial, je ne joue pas à l’intervieweuse (c’est un métier), je discute juste, comme si je prenais un café avec une femme et que l’auditeur était à notre table à nous écouter. Écouter leurs expériences, leurs histoires, leurs ambitions, leurs conseils et leurs échecs… c’est ce qui permet de faire le plein de motivation pour booster son propre business.

Jusqu’à présent, je me suis concentrée sur l’interview de girlboss Lilloises mais le podcast va évoluer en 2020 avec des femmes de toutes la France et peut-être des épisodes hors-séries sur des sujets précis avec des spécialistes. Les dernières femmes qui sont passées derrière mon micro sont Pauline Dehecq (la fondatrice de Mademoiselle Biloba) et Clémence Yon (la co-fondatrice du Colonel Moutarde). J’invite tes lecteurs à écouter ces deux girlboss, elles sont de vraies exemples de réussite. Le podcast est disponible sur toutes les plateformes en tapant : F collective.

  • Tu organises également des événements sur des sujets qui intéressent les entrepreneuses, indépendantes et cheffes d’entreprise. Il me semble que le prochain se déroulera en janvier chez Now Coworking. Peux-tu nous en dire deux mots et indiquer à mes lectrices comment s’y inscrire ?

Oui, c’est exact ! Tous les mois, j’organise des évènements à destination des femmes. Ils peuvent être des ateliers business, des coaching en développement personnel ou des rencontres entre entrepreneures. Pour le moment, ces évènements sont tous à Lille mais je recherche mon crew d’ambassadrices dans d’autres villes pour en organiser ailleurs. On attaque l’année à fond avec 3 évènements en janvier, 2 ateliers business et 1 coaching en développement personnel :
✨16/01 > 3H POUR CRÉER SON PODCAST 〰️ Inscription.
✨21/01 > 1H POUR RECHARGER SON SELF-POWER 〰️ Inscription.
✨28/01 > ORGANISATION & PRODUCTIVITÉ, ATELIER POUR GIRLBOSS DÉBORDÉE 〰️ Inscription.
Retrouvez le programme des évènements sur Instagram ou Facebook (et très prochainement sur www.fcollective.fr).

  • Comme moi, tu fais maintenant partie du hub lillois de Now Coworking constitué de blogueurs issus d’univers divers et variés. Pourquoi Now et qu’est-ce qui t’a décidé à rejoindre ce hub ? Si tu devais nous donner les principaux avantages du coworking pour le business et présenter ta journée type dans cet espace en mettant par exemple en avant un événement ou une rencontre…

Oui, j’ai la chance de pouvoir venir travailler au Now Coworking. C’est très très récent donc je découvre encore les lieux (et je me perds encore dans les couloirs). Pour moi les deux avantages à travailler dans un co-working c’est de un, ne pas travailler de la maison. Se lever le matin avec pour but d’aller « au bureau » et bien ça change tout ! Ta motivation, ta productivité, ton professionnalisme etc… Deuxième avantage, faire des rencontres pro. Il me tarde de rencontrer les autres co-workers. Je sais qu’au NOW, ça grouille de super profils, de gens passionnés… Comme je te l’ai dit je viens juste d’arriver donc je n’ai pas encore eu la chance de pouvoir faire d’évènement ici mais… ça ne saurait tarder… On y va ensemble ?

Merci Sandra pour tes réponses ! A bientôt chez Now.

Vous souhaitez en savoir plus sur Now coworking et pourquoi pas vous inscrire ? Rendez-vous sur le site now-coworking.com.
Vous souhaitez me rencontrer chez Now à Lille ? Manifestez-vous ici ou sur les réseaux.