Archives pour: marketing

internet-homme

Il me semble intéressant de publier cette classification des internautes. Internet est de plus en plus présent dans nos foyers, nous sommes très nombreux à être connectés sur le web…

Pour comprendre la pénétration d’Internet dans le monde, il est important de cerner la notion d’innovation. En effet, Internet était au départ considéré comme une innovation !

On peut définir une innovation comme un processus d’influence sociale qui a pour source une minorité qui s’efforce d’introduire des idées nouvelles. (Moscovici, Psychologie sociale, 1988)

Quand une minorité de personne introduit une nouveauté, la masse se trouve en déséquilibre et pour retrouver son équilibre, la masse adopte l’innovation et une large diffusion peut alors commencer.

Le nombre d’internautes devrait continuer à progresser rapidement grâce à la démocratisation des ordinateurs et à l’augmentation des lieux de connexions à Internet.

Mais tous les individus n’ont pas le même comportement face à la nouveauté.

5 types de profils d’internautes :

Ils existent, selon Rogers, 5 catégories d’adoptants :

- Les innovateurs (2,5%)
- Les premiers adoptants (13,5%)
- La majorité précoce (34%)
- La majorité tardive (34%)
- Les lambins (16%)

Explications des comportements en fonction de la catégorie :

Les innovateurs : Ce sont les pionniers de l’Internet. Même s’ils sont peu nombreux et s’ils perdent progressivement leur leadership, ils conservent souvent une longueur d’avance sur le plan technologique.

Les premiers adoptants : Ils prennent les risques avant les autres… Ils sont jeunes, plutôt masculins, d’un niveau d’étude élevé, utilisant l’informatique régulièrement et appartenant à des milieux aisés.

La majorité précoce : C’est la cible la plus facile à visée, elle s’étend à des catégories voisines des premiers adoptants, avec des critères de sélection qui s’assouplissent progressivement (niveau de formation, revenu) et des seuils qui s’abaissent ( âge, genre). Selon Rogers, les limites du périmètre de contagion se situe à environ 50% du public potentiel total. C’est à ce moment que le rythme d’arrivée des « nouveaux » atteint son maximum et que les écarts au sein des groupes sociaux qui font partie de la majorité précoce sont les plus importants : 80% d’adoptants pour 20% de non-adoptants. Ce qui correspond à la situation actuelle d’Internet dans les pays les plus développés.

La majorité tardive : Elle se trouve au delà de la première moitié potentiellement concernée. Elle adopte l’innovation soit par nécessité économique, soit à cause de la pression exercée par l’environnement professionnel ou social. Elle a moins de ressources matérielles que la majorité précoce. Les coûts baissent et la convivialité s’améliore. Il faut réaliser des démonstrations de produits pour convaincre des catégories d’utilisateurs qui sont davantage sensibles à la fiabilité et à l’efficacité qu’à la seule nouveauté (PME et personnes agées par exemple).

Les lambins : Ce sont des résistants volontaires ou des personnes qui ont un faible niveau de ressources et qui ne comprennent pas l’avantage des innovations. L’innovation n’est adoptée que quand il n’y a plus moyen de faire autrement.

La courbe d’adoption d’Internet :

Aujourd’hui, nous pouvons dire qu’Internet touche facilement la majorité tardive comme l’illustre cette courbe :

courbe-adoption-internet

Quelques opportunités offertes par l’utilisation des widgets marketing expliquées en un schéma…

widget-marketingSource : Patrick Albertus via Webilus

Plan de la présentation :

- Exemples d’usages par de grandes marques

- Objectifs
Réduire le mécontentement
Ecouter les suggestions
Faire participer à l’évolution du service
Construire la confiance
Fidéliser
Satisfaire les usagers

- Moyens

- Critères de choix
Ancrage de la communauté
Devenir membre de la communauté
Accessibilité
Modes d’échange
Contrôle
S’inscrire dans le service
Un système de notation

- Services pour créer et animer une communauté

- Explorez

google-docs

Une solution marketing sur le web très efficace : Créer un questionnaire on line grâce à l’application google docs. Pour cela il vous suffit d’avoir un compte avec une adresse gmail et vous pourrez ensuite profiter de la suite google docs (qui tend à concurrencer la suite Office de Microsoft). Document (équivalent à Word), Presentation (Power Point), Spreadsheat (Excel) ou Form (Questionnaire en ligne) sont les 4 applications de Google Docs.

Les avantages ?

-    Un stockage directement sur les serveurs de google, plus besoin d’espace sur votre disque dur pour stocker vos fichiers et plus aucun risque de perte accidentelle.

-    Un partage des documents, vous pouvez travailler à plusieurs simultanément sur le même document !

-    Et dans le cas d’un questionnaire, vous n’avez plus qu’a diffusez votre lien pour faire venir les internautes dessus, les résultats de l’enquête sont récoltés ensuite dans une feuille type Excel. Vous n’avez plus qu’à analyser vos résultats !

Je profite justement de ce post pour vous donner ce lien : http://spreadsheets.google.com/

Un collègue réalise en ce moment une enquête sur le comportement sportif. Elle prend trois minutes à remplir. Merci pour votre aide !

marketing-viral-image

Comment donner envie aux internautes de relayer une publicité virale ? Nous assistons à la professionnalisation du viral mais voici quelques clés pour comprendre et réussir une campagne virale.

Plusieurs définitions autour du Marketing Viral :

- Bouche à oreilles : Le BAO est une communication informelle positive ou négative, entre des individus, à propos des caractéristiques d’un fournisseur ou de ses produits et/ou services (Helm, 2000). Les consommateurs lui accordent une crédibilité supérieure à la communication formelle émanant de l’entreprise.

- Marketing viral : Alors que le BAO est un phénomène naturel, on parlera de marketing viral lorsque des outils sont mis en place pour favoriser et amplifier une communication interpersonnelle positive à l’égard d’un produit ou d’une marque. Le marketing viral est un système dans lequel des consommateurs, en échange de stimulations d’une entreprise, communiquent un message à d’autres consommateurs sur Internet.

- Buzz : Le buzz marketing n’est qu’une technique parmi d’autres du marketing viral qui vise le plus souvent à créer une rumeur ou un bruit de fond médiatique avant la sortie d’un produit. (buzz = bourdonnement).

- Campagnes de Marketing Viral : Elles sont à l’origine des phénomènes de bouche à oreille électronique à travers un plan marketing spécifique, qui comprend un budget, des étapes et des objectifs précis. La notion de campagne marketing sous entend généralement la création d’un élément spécifique qui est la base du développement de la campagne. Il peut s’agir par exemple de la création d’un jeu, de la mise en place d’un programme de parrainage, de la réalisation d’une vidéo ou de la création d’un site humoristique.

Définir les objectifs d’une campagne virale :

- Campagne de notoriété

- Lancement de produit

- Augmenter sa base d’adresses e-mail

Les objectifs concrets d’une campagne virale sont :

- Nombre de vues

- Nombre de visiteurs

- Nombre de dispositifs partagés

- Nombre d’adresse e-mail récoltées

Le point essentiel du viral :

Mesurer l’efficacité des campagnes et l’impact de celles-ci.

Les moyens pour viraliser :

Comment faciliter la propagation d’une publicité virale ?

2 possibilités vous sont offertes, soit en proposant un code permalink, soit en proposant un embed. Le permalink est un lien que l’on transmet à un autre internaute et qui donne directement accès à la vidéo. L’embed est un code qui permet d’ajouter la vidéo sur un blog.

D’autre part, il est important d’avoir une structure technique solide pour supporter la hausse de visite et supporter la campagne !

Les contenus des campagnes:

Une identification rapide de la marque ou l’enseigne qui est à l’origine de la pub est le premier point à respecter. Une pub « anonyme » n’aura aucun impact sur la marque !

Tous les sujets peuvent être abordés, je dirais même que les sujets qui choquent ou touchent sont les meilleurs… L’humour peut également être une bonne voie pour le viral !

N’hésitez pas à personnaliser les campagnes pour toucher encore plus les internautes, possibilité d’insérer des textes ou des photos dans les campagnes…

Enfin, le participatif séduit de plus en plus le web, c’est pourquoi il peut être utiliser dans les campagnes virales.

Mais le plus important : Etre bref, aller à l’essentiel pour capter l’attention immédiatement et ne pas perdre des internautes en route ! Concrètement, une vidéo de moins d’une minute est appréciable.

Le phénomène anarchique de propagation en image :

propagation-viral-1Selon Duncan Watts, les phénomènes de propagation virale seraient le fruit du pur hasard et ne pourraient pas être amorcés à la demande

A gauche, le schéma de propagation virale par cercles concentriques : les influenceurs sont les premiers destinataires et assurent un rôle de relais. Tandis qu’à droite, la propagation est anarchique.

Les inconvénients du viral :

On ne maîtrise pas toujours les effets du marketing viral.

Comment gérer un Bad Buzz ? Lire mon article ici

Focus sur un moyen de marketing viral : Le jeu

C’est un moyen efficace et peu cher… Donc idéal ? Peut être…

Ses avantages sont nombreux :

- Il donne une image dynamique à la marque

- Il associe la marque à un moment de plaisir

- Il apporte des temps de mémorisation pour la marque et pour la qualité du produit

Résumer : Réussir une campagne virale en 7 points

- Créer l’émotion

- Faire quelquechose d’original

- Laissez des séquelles

- Autoriser le partage, le téléchargement et l’intégration

- Partagez avec les diffuseurs

- Ne jamais restreindre l’accès

En complément :

Marketing viral : Meilleures pratiques