Livre : « À la conquête du Social Media – Terra incognita » de Christophe Ramel

christophe-ramelAujourd’hui, je vous présente un ouvrage de référence sur le Social Media écrit par Christophe Ramel, une personne que j’apprécie beaucoup et avec qui j’échange depuis plusieurs années. Blogueur sur Kriisiis et expert des stratégies des marques sur les Réseaux Sociaux, Christophe travaille chez Acti en qualité de Responsable du pôle Engagement. Il a récemment décidé de partager son savoir au plus grand nombre dans un livre publié aux Editions Kawa : « A la conquête du social media – Terra incognita ». À travers près de 300 pages et plus de 50 schémas didactiques, ce livre apporte une méthode complète pour les marques désirant élaborer une stratégie adaptée à leur activité.

Henri Kaufman, Directeur Editorial chez Kawa, précise que Christophe joue ici le rôle du cartographe expérimenté qui dresse le plan ultra précis de cette terre encore inconnue pour certains que sont les médias sociaux. Tous les chemins sont tracés, comme si ce livre était votre GPS à la conquête de cette terre qui va vite devenir pour vous une Terra Cognita. Ce livre s’adresse à tous les types d’entités : TPE, PME, grandes marques, associations, écoles et universités… Que vous soyez Marketer débutant ou aguerri, Cadre décisionnaire ou Entrepreneur, Community Manager ou Webmaster, vous trouverez le mode d’emploi qui vous conviendra et toutes les réponses à vos questions.

livre-christophe-ramel-kawa

Christophe m’a très gentiment proposé de participer en écrivant la PostFace du livre, un texte composé de 8 paragraphes sur les tendances Social Media du moment : la prédominance des réseaux sociaux phares Facebook et Twitter, la multiplication des plateformes, la gestion optimisée d’une présence sur ces espaces et l’omniprésence du mobile, mais aussi sur les enjeux liés à la photo et la vidéo, l’avénement des contenus éphémères et la guerre de la data. Voici mon témoignage en exclusivité :

La PostFace du livre

« Etre sur les réseaux sociaux, c’est bien mais avoir une stratégie communautaire efficace, c’est mieux ! Aujourd’hui, les marques se multiplient sur le web, elles ont conscience des bénéfices d’une présence « social media » et ont tout intérêt à imaginer une approche axée sur Facebook, Twitter et les principaux réseaux sociaux pour capter l’attention des communautés. En effet, la plupart des marques ont leur place dans cet écosystème mais elles arrivent de moins en moins à se démarquer. En élaborant une stratégie communautaire cohérente et efficace, elles réussiront à faire ressortir leur activité parmi le flux d’informations du web.

Il existe un certain nombre de méthodologies et de bonnes pratiques pour y arriver. Les marques sont ainsi amenées à se poser des questions pour écrire une véritable feuille de route « social media ». Il s’agit, vous le savez, du sujet de ce livre. Christophe a souhaité parler de stratégie « social media » à travers un angle structurant et l’élaboration de différents livrables, de la charte éditoriale à la charte de gestion de crise, en passant par la charte de modération. Ces documents sont essentiels parce qu’ils régissent toute l’activité d’une marque sur les réseaux sociaux. La méthode qui a été présentée est pérenne, flexible, mais aussi éprouvée et améliorable. Même si, par définition, les tendances changent, il me semblait toutefois intéressant d’étudier le contexte social media actuel et d’en parler dans cette PostFace : une plongée finale dans cet environnement, à l’heure de la rédaction de cet ouvrage.

sm-landscape-20162

Illustration de la place centrale occupée par Facebook et Twitter – Fred Cavazza.

1. Le poids de Facebook et Twitter.

Les deux stars concentrent et relayent toutes les interactions sociales qui sont faites sur les autres plateformes. Facebook est considéré comme un portail, c’est à dire un site qui ne produit aucun des contenus qu’il diffuse. Il est aussi composé de plusieurs services comme Instagram pour la photo, Groups pour les discussions ou WhatsApp pour les messages. Facebook est clairement la destination préférée de centaines de millions d’internautes qui s’y connectent plusieurs fois par jour.

Twitter est, quand à lui, un media qui se rapproche d’un outil de communication qu’on utilise pour diffuser des messages et des contenus, pour relayer de l’information en temps réel. On trouve donc des contenus produits spécifiquement pour cette plateforme, les tweets. Simple et rapide, Twitter est principalement utilisé par les marques mais aussi par les journalistes, les personnalités, les étudiants, les professionnels de la communication et des médias. Sur Facebook ou sur Twitter, les marques élaborent des stratégies spécifiques, adaptées aux caractéristiques de chaque réseau social et aux attentes de leur(s) cible(s).

2. La multiplication des plateformes.

Le nombre de réseaux sociaux est en constante évolution, certains débarquent, d’autres ferment… Nous venons de parler des leaders présents au cœur de l’écosystème social media, Facebook et Twitter, mais il existe une foule de challengers, des réseaux sociaux spécialisés, avec des communautés classées par thématiques, des applications mobiles sociales dédiées à différentes attentes, des plateformes conversationnelles diverses, des réseaux sociaux BtoB ou des outils de communication professionnels. Il existe effectivement une grande diversité de réseaux sociaux, les marques ont donc le choix d’investir l’un et/ou l’autre, selon différents critères, à partir d’une stratégie communautaire bien définie.

3. La gestion optimisée de présence.

Les marques doivent choisir les outils en fonction de leurs besoins sur les réseaux sociaux : gestion, publication, modération, analyse… Le marché des « Social Media Management Systems » est extrêmement riche, et aussi nouveau qu’immense. De Seesmic, fondé par Loïc Le Meur en 2009 et racheté mi-2012 par le canadien Hootsuite, devenu depuis leader mondial du secteur, à Over-Graph, la solution française éditée par 909c, en passant par SocialShaker pour les jeux concours ou Mention pour la E-réputation, de nombreuses plateformes proposent aux marques des solutions avec des services variées et complémentaires. Ceux-ci permettent de répondre à différents objectifs associés à la stratégie « social media » de la marque, comme la gestion de la communication, la vente ou la fidélisation.

4. L’omniprésence du mobile.

Une composante importante des réseaux sociaux d’aujourd’hui est le développement du mobile. Les usages des consommateurs ont changé en peu de temps, le mobile est partout, il est même devenu le premier support des réseaux sociaux (Christophe aborde d’ailleurs ce sujet dans le livre). Certaines plateformes sociales sont basées sur le mobile, je pense notamment à Instagram et d’autres sont fortement utilisés en situation de mobilité (comme Twitter). En proposant des smartphones puissants, intelligents et connectés en permanence, les constructeurs en font des supports idéaux, pour les éditeurs de contenus et pour les annonceurs. Ils accélèrent les échanges, favorisent l’instantanéité et sont à l’origine de pratiques innovantes avec des composants qui leur sont propres : géolocalisation, reconnaissance vocale, objets connectés tels que les montres et bracelets. Les marques s’adaptent à ces nouveaux usages mobiles et prennent en compte cet aspect dans l’élaboration de leur stratégie.

Qui veut un exemplaire du livre ?

Pour découvrir la seconde partie de ma PostFace et l’intégralité du livre, je vous propose de vous envoyer un exemplaire. Comment faire ? C’est très simple, deux options s’offrent à vous, soit vous laissez un commentaire ci-dessous, soit vous tweetez cet article : 

La personne qui laissera un message original, celui qui retiendra mon attention, sera contactée dans les jours qui arrivent et recevra son exemplaire par La Poste. Bonne chance à tous ! Je n’ai, vous vous en doutez, qu’un seul livre à donner, si la chance ne vous sourit pas cette fois, rendez-vous sur le site des Editions Kawa pour acheter le livre.

editions-kawa-livre

COMMENTAIRES

commentaire(s)

Powered by Facebook Comments